"Mots" de pieds, CONSEILS D'UNE FÉE DES PIEDS

Réparer mes pieds après la plage


Après l’été… le réconfort, surtout car ce n’est pas une période de vacances pour tout le monde. Exposés au soleil, irrités par le sable ou échauffés par nos soirées bien rythmées sur le dancefloor… Oui, nos pauvres petits pieds vivent une saison rude. Et si en plus, la rentrée s’annonce overbookée, alors là ils ne vont pas apprécier !

Voici le tour d’horizon des solutions aux petits bobos et tracas les plus courants de la saison estivale par notre « Fée des pieds » préférée:

Quand l’été est synonyme de danger pour nos pieds : une minorité d’entre nous vont saisir l’occasion pour en prendre vraiment soin mais pour d’autres, c’est la relâche…

  • Les échardes ou épines d’oursin se retirent après avoir trempé le pied longuement pour ramollir et « faire plisser » la peau. Sous un bon éclairage, dans l’idéal, on confie les outils à quelqu’un d’autre de façon à ne pas avoir à se contorsionner. Une fois l’importune extirpée, on pense à désinfecter bien sûr.

  • Pour une coupure ou écorchure, en dehors des gestes de bon sens – nettoyer la plaie à l’eau et au savon et en surveiller la bonne cicatrisation au fil des jours – d’autres astuces pourront limiter les dégâts. Déjà, si la blessure est sur une partie exposée au soleil : protégez-la. Crème solaire au minimum, ombre c’est encore mieux. A moins que vous ne souhaitiez conserver une cicatrice. Pour une entaille sur la plante du pied, un pansement bien épais ainsi qu’une crème cicatrisante et apaisante seront des atouts. Une semaine après, si une « encoche » persiste dans l’épaisseur de la couche cornée, pas de panique, une seule virée chez le pédicure et votre pied redeviendra lisse. C’est d’autant plus important si vous avez la peau sèche, sans quoi cette encoche pourrait se transformer en crevasse récidivante !

  • L’autre grande catégorie de pieds en danger sont les petons qui seront restés pieds nus ou presque : plages, tongs, sandales à talons ou non sont autant de situations à risques. Le bon sens sera votre meilleur atout : le footing en sandales n’est pas recommandé, l’escalade d’une plage rocheuse ne se fait pas en tongs… et ainsi de suite. 

Et vous ? Quels sont vos petits bobos de l’été, avez-vous trouvé des solutions efficaces ? N’hésitez pas à poser vos questions.

(crédit photo: Philippe Maltete)

Publicités
Par défaut

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s