A moi le tapis rouge !, CONSEILS D'UNE FÉE DES PIEDS

Les talons et moi: un apprentissage pas à pas.

Ce que changent mes talons chez moi ? Démarche pas vraiment 100% naturelle, cambrure, allure… bref pour être une pin-up du XXIème siècle, il faut savoir quelques petites choses sur les talons, et… nous ! Le point avec notre Fée des Pieds.

Si vous saviez tout ce que vos talons vous font subir… Mais que voulez-vous, nous les aimons, nous y prenons soin coûte que coûte !

Vous l’avez déjà observé mais, dès lors que nous portons des talons, nos appuis sont modifiés. En effet, il faut savoir que le placement des orteils se fait en fonction de la place qui leur est octroyée. Certaines chaussures, à talon d’inclinaison rapide, tendent à faire glisser le pied en avant car elles ne proposent pas une assise correcte pour l’appui postérieur. Les orteils se crispent alors en griffe pour limiter ce glissement.

Bon à savoir: Au delà de 4cm, la répartition du poids du corps se fait de façon inverse à la physiologie. La physiologie voudrait que 60% du poids du corps soit supporté par l’arrière pied, 30% par l’avant-pied et 10% par la bande externe d’appui (l’isthme).

Tout un mécanisme !

La  cheville et les orteils sont en extension passive permanente. Ce qui force le pied à se cambrer, galbe le mollet et affine la cheville (surtout si l’empeigne de la chaussure est décolleté) donnant l’impression d’un allongement de la jambe. En deux mots, oui ça augmenter notre Capital Séduction les filles!

Plus haut, le corps est projeté vers l’avant par la hauteur de talon, ce qui a pour effet de modifier l’application du centre de gravité et l’axe de la ligne de charge. Pour ramener le tronc vers l’arrière et corriger le déséquilibre, la chaîne postérieure se contracte, en particulier le triceps sural et les muscles dorsaux. La cambrure des reins mettra ainsi en valeur le relief des fesses dans un bel arrondi et celui de la poitrine en la projetant vers l’avant.

Protéger ses arrières !

L’attaque frontale “talon-sol” est anticipée selon la hauteur et le profil du talon. La cheville est d’office en flexion plantaire. Pour adopter une demarche plus féminine en talons, telle une star du red carpet, on nous a appris à croiser légèrement les jambes, rapprochant les points d’appuis de la ligne de marche.

Puisque nos muscles sont contractés, les hanches se balancent et swinguent ! Mais attention les filles, ce balancement, si trop accentué, peut être parfois qualifié de vulgaire. Le mouvement des fesses est naturel et non vulgaire tant que la femme ne le transforme pas en déhanchement exagérément provocateur. A consommer avec moderation donc.

Marcher en talons, ce n’est pas inné, loin de là !

Oui, on l’avoue, nous ne sommes pas toutes nées avec des souliers en verres aux pieds ! Devant des chaussures magnifiques mais trop hautes, nous frissonnons toutes de plaisir, mais aussi d’angoisse !

Marcher avec des stilettos requiert un certain apprentissage avant d’etre gracieuse et faire tourner la tête des hommes. Des magazines féminins en font mêmetrès régulièrement un sujet à la une. “Comment bien marcher en talons?” “Comment maîtriser ses talons?” “Marcher comme un top model”…

Nos amies de Talons Academy ont même crée en 2010 à Paris des formations pour dompter ses talons hauts et apprendre à se sentir sexy et confidante en talons hauts.

Les russes ont été les premières à lancer la course en talons hauts. Un « sport » devenu populaire aujourd’hui et qui s’est également répandu en Europe (France, Angleterre, Allemagne) où il est utilisé aussi bien en divertissement qu’en opération marketing sponsorisées par les grandes marques. Avez-vous déjà testé la course en talons entre copines ?

Publicités
Par défaut