"Mots" de pieds, A moi le tapis rouge !, Carnet de tendances, CONSEILS D'UNE FÉE DES PIEDS, RED DE STYLE

La Ballerine: le match pour ou contre

Le saviez-vous : la ballerine puise son origine dans le nom donné aux danseuses professionnelles de l’époque. Ces chaussons décolletés à bouts ronds, pièces indispensables pour toutes fashionnistas qui se respectent, ne sont arrivés que tardivement dans la garde-robe « in » des citadines. Aujourd’hui, nous les avons toutes adoptées, parce qu’être à plat parfois, ça fait du bien ! Des modèles emblématiques et iconiques, en passant par des modèles plus colorés, flashy et métallisés, la ballerine s’inspirent subtilement des tendances du moment. Ici, notre fée des pieds joue l’arbitre et pèse le pour et le contre de ces petits souliers cocoon un brin glamour !

Avantages :

  • Vous êtes à plat ! Et ça, pour les mollets c’est bon. Alterner hauteur en talons et au sol en ballerine, c’est bon pour la santé !
  • Il n’y a pas ou très peu de coutures qui pourraient vous blesser, pas de lanières non plus pour cisailler le pied. Les matières sont agréables. Vous êtes comme dans des chaussons et ça se voit.
  • A ne pas négliger lorsque qu’une soirée (ou journée) s’éternise en talons hauts et que vous n’avez pas les semelles magiques RED CARPET : la ballerine peut se glisser dans votre sac pour troquer vos stilettos contre des souliers plus soft.
  • Leur design reste peut être intemporel mais on aime ce côté fashion spirit
  • La ballerine a ce côté baby doll que les autres envient.
  • Le prix. On craque facilement pour plusieurs paires par saison pour harmoniser sa garde robe. (NDLR : aspect qui peut également être un inconvénient pour le porte monnaie… !)

Inconvénients :

  • Indéniablement moins appréciés par la gent masculine que nos talons chouchous
  • Trop à plat, c’est mauvais aussi. L’idéal étant comme toujours de varier les hauteurs. En voilà une bonne raison d’avoir un dressing à chaussures !
  • Souvent, elles serrent beaucoup les orteils, le gros en particulier. Risque d’exacerber les ongles incarnés ou les cors, vigilance…
  • L’encolure très ouverte a tendance à arriver sur le tendon du gros orteil. Frottements assurés si le pourtour de la couture est rigidifié par exemple
  • Pour les petits gabarits, la ballerine a tendance à « tasser » et à ne pas élancer la silhouette
Publicités
Par défaut

Une réflexion sur “La Ballerine: le match pour ou contre

  1. Pingback: Un mannequin longiligne - Achat socquettes femme

Les commentaires sont fermés.